Visite du métro et du monastère Novodevitch, promenade sur l’Arbat

  

Le métro de Moscou est un chef-d’œuvre sous-terrain. Il est réputé pour ses mosaïques, ses statues et ses stucs dorés. Plus de 8 millions de voyageurs, chaque jour, transitent par ces majestueuses stations.

Inauguré en 1935, le métro de Moscou est composé aujourd'hui de 188 stations pour 12 lignes ; une vraie toile d'araignée ! Pendant cette visite, votre guide vous expliquera l'histoire de la construction du métro, son fonctionnement et vous donnera des conseils pour ne pas vous perdre. Vous vous rendrez vite compte que le métro de Moscou mérite amplement son titre du plus beau métro du monde.

  

Vous poursuivrez votre découverte de la capitale russe avec la promenade sur la célèbre rue Stariy Arbat, ou « Vieille Arbat ». L’origine du mot « arbat » proviendrait du tartare et signifierait « banlieue ». A Moscou, il y a la Vieille Arbat et la Nouvelle Arbat qui sont situées à proximité mais sont complètement différentes. La Vieille Arbat est la rue piétonne la plus touristique de la capitale où vous y trouverez de nombreux commerces, restaurants, boutiques de souvenirs, ainsi que des divertissements. Durant cette promenade, vous admirerez le bâtiment du ministère des affaires étrangères, qui est un très bel exemple de l’architecture stalinienne mais surtout très impressionnant par sa taille.

  

Votre visite se terminera par l’excursion dans le monastère Novodevitchi, dont le nom signifie « monastère des jeunes filles », situé au sud-ouest de la capitale. Fondé en 1524 par le Grand-Prince Vassili III en commémoration de la prise de Smolensk, ce couvent pour nones, accueillit d’ailleurs la sœur de Pierre le Grand, ainsi que sa première épouse qu’il fit enfermer.

En 1724, en plus d’accueillir des religieuses, il abrita un hôpital militaire et un orphelinat de jeunes filles. Bâti comme une forteresse, le monastère est devenu l’une des pièces importantes de la partie sud de la ceinture défensive de Moscou. D’ailleurs, en 1812, les soldats français de l’armée de Napoléon Bonaparte tentèrent de s’introduire dans son enceinte mais des religieuses réussirent à le sauver.

En 1922, les bolcheviques fermèrent le monastère et le transformèrent en musée sur l'émancipation de la femme. Puis, en 1926, il devint un musée d’art et d’histoire. En 1943, Staline autorisa l’ouverture de cours théologiques dans ce monastère et en 1945, il redevint un lieu de culte.

En son enceinte se trouve un cimetière où de nombreux nobles se sont fait enterrés. En 1898, un nouveau cimetière en-dehors de l’enceinte du couvent a été créé. Quelques personnalités telles que Chostakovitch, Tchekhov ou encore Gogol y reposent.

Le monastère est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2004, une raison de plus pour visiter cet endroit.

Visite guidée en français à pied et en métro.

Lieu

Métro de Moscou, rue Stariy Arbat et Novodevichiy proyezd, 1

Durée

4h

Prix

Nombre de participants Prix par personne
1 personne 184 euros
2 personnes
101 euros
3 personnes
73 euros
4 personnes
59 euros
5 personnes
51 euros
6 personnes
45 euros
7 personnes
41 euros
8 personnes
38 euros