Carnet de voyage

Sept lieux insolites de l’Anneau d’Or à visiter absolument 

L’Anneau d’or ou « Zolotoïe Koltso » en russe, est un territoire qui regroupe plusieurs anciennes cités princières situées au nord-est de Moscou. C’est entre le XIIème siècle et le XVIIème siècle que cette région a vu émerger de somptueuses patries princières.

Grâce à la riche fertilité de ses terres, de nombreux monuments ont émergés des terres et témoignent encore aujourd’hui de l’importance du patrimoine historique des sites. 

Les cathédrales, kremlins, églises, coupoles se succèdent les unes après les autres, mais certains lieux sont à visiter absolument, et sorte des sentiers touristiques habituels, c’est ce que nous allons vous présenter au cours de cet article.

1. Le parc national et le lac Plechtcheïvo

Le parc national et le lac Plechtcheïvo, Russie

Le parc national et le lac Plechtcheïvo

Le lac Plechtcheïvo est l’un des plus beaux de toute la Russie centrale, sur sa rive sud-est se trouve la ville faisant partie de l’Anneau d’Or, Pereslavl-Zalesski. D’une superficie de 51 km², il vous faudra contourner ses 30 km, si vous souhaitez vous balader autour de lui. C’est sur ce lac que Pierre Ier a mis sur l’eau son premier bateau !

Dans les villages alentours, vous aurez la possibilité de visiter les différents musées entourant le lac, comme le musée des théières ou le musée de l’histoire de l’argent.

Non loin du lac, vous découvrirez le monastère orthodoxe Nikitski fondé au cours des XI et XIIème siècles, un ensemble d’église l’accompagne.

Ne loupez pas la superbe église des Quarante martyrs construite en 1775. Le rouge de ses façades se reflète harmonieusement l’été dans les rives du lac Plechtcheïvo.

2. Le kremlin de Rostov Veliki

Le kremlin de Rostov Veliki, Russie

Le kremlin de Rostov Veliki

La ville de Rostov (à ne pas confondre avec Rostov-sur-le-Don) est classée dans l’héritage culturel de la Fédération de Russie. Son kremlin est l’un des plus beaux monuments de l’Anneau d’Or et témoigne de la richesse et de l’opulence de l’architecture russe du XVIIème siècle. 

Situé au coeur de Rostov Veliki, le kremlin se compose d’une cathédrale, de plusieurs églises, d’un clocher, d’une tour... A l’intérieur de l’enceinte, laissez-vous subjuguer par le joyau architectural qu’est la cathédrale de la Dormition et par ces 5 bulbes argentés. Il vous sera même possible de monter en haut de son clocher d’où une vue panoramique sur le kremlin et le lac Nero vous attendent.

Divers objets sont exposés dans des petits musées parsemés le long du kremlin, qui proviennent des trouvailles lors des fouilles archéologiques : collection de cloches, collection de porcelaines et de céramiques...

3. La cathédrale de la Trinité

La cathédrale de la Trinité, Russie

La cathédrale de la Trinité

Située dans la ville de Vladimir, cette église fait partie du complexe monastique de la Dormition de la Sloboda d'Alexandrov. C’est une ville gorgée d’histoire dans laquelle Ivan le Terrible à tué son propre fils. 

Les murs blancs encadrant la cathédrale sont ornés de sculptures en pierre et les icônes présentées à l’intérieur sont de véritables chef-d’œuvres datant du XVIème siècle, date de construction de l’édifice, et ont dès lors une grande valeur artistique. Au sous-sol de la cathédrale, sous l’autel, se trouvent des tombes dont celle de Pierre le Grand.

4. Le monastère Ipatiev à Kostroma

Le monastère Ipatiev à Kostroma, Russie

Le monastère Ipatiev à Kostroma

Situé au bord de la rivière Kostroma et dans la ville du même nom, ce monastère construit au cours du XIVème siècle se distingue de tous les autres, puisqu’il a accueilli durant 300 ans le règne des Romanov, à partir de 1613.

Le monastère se compose de différents édifices dont la cathédrale de la Trinité, célèbre pour ses peintures intérieures et ses bulbes dorés auréolant la vaste bâtisse blanche, le palais des Romanov, l’église Lazarevski et un musée archéologique et historique qui abrite une riche collection de dons faîte par les dynasties royales, comme d’anciennes icônes, des manuscrits, des habits religieux... Le monastère dispose aujourd’hui du statut de musée-réserve.

5. Le musée de l’architecture en bois de Souzdal

Le musée de l’architecture en bois de Souzdal, Russie

Le musée de l’architecture en bois de Souzdal

Situé à l’ouest du kremlin de la ville, on retrouve l’un des plus surprenants musées de l’Anneau d’Or. Ce dernier reconstitue un village des XVIII et XIXème siècle et retrace le mode de vie des paysans à cette époque à Souzdal. La fondation de ce véritable musée à ciel ouvert à débuté dès 1960, par le transport de constructions susceptibles de disparaître, à l’instar d’isbas et autres maisons en bois, des édifices de culte et d’autres constructions issus des bourgs voisins. 

Ce musée à été réalisé de sorte de pouvoir reproduire en grandeur nature la vie des paysans. Les églises de la Transfiguration-du-Sauveur et de la Résurrection, entourées d’isbas, de moulins... représentent au mieux l’architecture d’époque.

A la différence d’autres musées, les objets exposés ont été choisi afin d’illustrer autant les particularités artistiques qu’ethnographiques de la vie quotidienne des paysans.

6. L’église de l'Intercession-de-la-Vierge sur la Nerl

L’église de l'Intercession-de-la-Vierge sur la Nerl, Russie

L’église de l'Intercession-de-la-Vierge sur la Nerl

Située à 13 kilomètres de la ville de Vladimir, cette église a été miraculeusement sauvegardée depuis plus de 8 siècles, elle est réputée pour l’harmonie de ses dimensions et sa finesse architecturale. Elle a été nommé d’après la fête religieuse du même nom (Intercession de la Mère de Dieu) et est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. 

Son lieu d’emplacement est pittoresque puisqu’elle se trouve dans une prairie au bord de la rivière Nerl. Lors des jours ensoleillés, son reflet dans la Nerl offre une vue utopique.

A la fin du XVIIIème siècle, l’abbé du monastère voisin de Bogolyubov voulu démonter le temple pour utiliser les pierres afin de construire un clocher, mais ce projet n’a finalement jamais aboutit.

Les murs extérieurs de la bâtisse sont ornés de motifs sculptés, tels des lions, des oiseaux, des visages de femmes...

7. La porte dorée de Vladimir

La porte dorée de Vladimir, Russie

La porte dorée de Vladimir

Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, elle a été construite en 1164 et avait un caractère défensif. Le caractère exceptionnel de ce bâtiment tient au fait que c’est l’unique structure défensive du pays construite avant l’invasion tatare-mongole. 

Bien que la porte d’aujourd’hui ne ressemble plus à celle d’origine, la porte ayant eu besoin de renforts notamment, il est possible de visiter le musée d’histoire militaire qui se situe à l’intérieur même de la porte dorée, elle retrace l’histoire du site, les événements dramatiques de 1238 (l’invasion mongole perpétrée par Khan Batu, petit-fils de Gengis Khan), elle expose des armes et autres équipements militaires de défense...

Nous espérons que cet article aura su faire naître votre envie de découvrir les cités princières de l’Anneau d’Or, la richesse de leurs sites et de son patrimoine unique. Russie Autrement vous invite à découvrir ces cités princières dans le cadre de nos offres de voyages sur l’Anneau d’Or que ce soit un séjour classique ou un circuit en 4X4 pour découvrir une Russie authentique.


Lire aussi

Voyager en Biélorussie sans visa
Voyager en Biélorussie sans visa
Voyager en Biélorussie est désormais à portée de main grâce au régime sans visa jusqu'à 30 jours. Découvrez-en davantage dans notre article.
Oural : le Festival du miel bachkir
Oural : le Festival du miel bachkir
Découverte de l’Oural insolite lors d’un séjour en Bachkirie pendant le festival du miel en août prochain. Pourquoi vous rendre au Bachkortostan cet été et comment participer au festival, vous saurez : tout dans cet article …
Chasse aux aurores boréales en Russie : quand, où et comment?
Chasse aux aurores boréales en Russie : quand, où et comment?
Si vous avez toujours rêver d’admirer des aurores boréales, alors cet article est fait pour vous ! Après l’avoir lu, vous n’aurez qu’une envie : partir à la conquête du ciel russe et de ses aurores boréales !