Après la nuit, la lumière

Cela fait quelques semaines que le soleil et la chaleur inonde notre ville. Quand l’Europe restait encore sous la couette, la Russie se faisait déjà bronzer à la plage. A tel point que quand nous allions vous rencontrer, vous, nos chers clients, à la sortie de l’avion, vous étiez en manteau et nous en T-shirt : « Pas besoin de vos manteaux ici, vous êtes en Russie ! » pouvions-nous alors vous dire.

Heureux ceux d’entre vous qui sont venus ces quelques semaines car vous avez pu découvrir notre ville sous son charmant air estival. Pour ceux qui viendront plus tard, pas de problèmes non plus, même si le temps est parfois capricieux.

nuits_blanches.jpg

En plus de ça a débuté une période particulièrement agréable et insolite pour les européens : les nuits blanches. La capitale du nord est nichée assez haut pour pouvoir apprécier ce phénomène. La nuit ne tombe plus entre la fin mai et la fin juillet, avec le pic de luminosité du 20 au 21 juin. Le soleil se couche, certes, mais le coucher de soleil perdure jusqu’au lever, ce qui rend la nuit… blanche.

Ainsi, si vous vous réveillez en pleine nuit, le ciel sera clair même à 2h du matin. Les appartements orientés plein nord ont pendant cette saison leur période d’ensoleillement, le matin et le soir, car le soleil se lève au nord et vient se coucher presque au même endroit, après avoir effectué une grande boucle dans le ciel. C’est un moment magique qui vient récompenser l’attente pendant les longs mois d’hiver.

Les habitants sortent alors de leur hibernation et ne dorment presque plus. Il faut profiter de chaque jour avant que l’hiver ne revienne ! Les parcs, les barbecues et les brochettes connaissent alors leur plus grosse activité de l’année.