Comment faire un tour de Saint-Pétersbourg avec 40 roubles?

Envie de voyager moins cher à Saint-Pétersbourg ? Découvrir les lieux d'intérêt de la Venise du Nord sans dépenser toutes vos économies ? L’équipe de Russieautrement est montée à bord du tram № 3 pour vous faire part de son expérience d’un tour de ville de Saint-Pétersbourg au prix du ticket de tram de 40 roubles.

Le tramway № 3 a un bel itinéraire, sur lequel se trouvent des dizaines de curiosités ainsi que de beaux panoramas de la ville.

La cathédrale Saint-Nicolas des Marins

Nous commençons notre city tour de Saint-Pétersbourg à partir de la place de Tourgueniev. Sur cette place ont lieu les premiers épisodes de la série « Le Maître et Marguerite » : dans le film, Annouchka a répandu de l'huile ici et non pas à Moscou aux Étangs du Patriarche.

Notre tram suit la rue Sadovaïa. Ici, à partir de la fenêtre du tramway, on peut contempler la pittoresque cathédrale Saint-Nicolas des Marins de style baroque élisabéthain bâtie entre 1753 et 1762 ainsi que le pont Saint-Nicolas.

Tour panoramique de Saint-Pétersbourg pas cher

Un peu plus loin, nous découvrons la caserne des pompiers avec sa tourelle, où d’après Dostoïevski Porphiri Petrovitch a interrogé Rodion Raskolnikov sur les pages de son célèbre roman « Crime et Châtiment ».

Au croisement avec la perspective Voznessenski se trouve la Maison des administrations publiques, appelée également la Maison municipale, possédant des hiboux et vampires sur la façade, une sorte d'écho au Moyen Age dans l'architecture pétersbourgeoise.

Le tramway № 3

À l'intersection de la perspective Moskovskiï et de la rue Sadovaïa nous découvrons la place Sennaïa, c’est le Saint-Pétersbourg de Dostoïevski. Depuis-là, prêtez attention à l’ancien bureau de l'usine Novitsky, la perle du Saint-Pétersbourg moderne. Le bâtiment bénéficie d’une décoration magnifique avec de beaux ornements et sculptures sur la façade.

Continuons vers le « palais » de l'Université d'État d’économie de Saint-Pétersbourg. La cité universitaire est installée dans les édifices de style classique de l’ancienne Banque des assignats réalisés par Giacomo Quarenghi, l'un des principaux architectes de la ville de la fin du XVIIIe siècle. En face se trouve le marché « Apraksin Dvor », appelé Aprachka par les Pétersbourgeois, c’est l’un centres commerciaux historiques les plus anciens. Sorti d’un roman de Dostoïevski, c’est ici que se trouve aujourd’hui le marché aux puces le plus renommé de la ville.

Le Gostiny Dvor

Plus loin, on découvre le Gostiny Dvor, autrement appelé la halle des marchands, et le palais Vorontsov dans le style de maisons de campagne bâti par Rastrelli dans les années 1749-1757. Aujourd’hui, dans le palais se trouve l’École militaire, où sont formés les « cadets de Souvarov » de Saint-Pétersbourg.

À l'intersection de la rue Sadovaïa et de la perspective Nevski s’ouvre une vue panoramique sur l’artère principale de la ville avec la tour Doumskaïa.

Le Jardin d'Été

Admirons le château Saint-Michel (1797-1801), ou le château des Ingénieurs, ancienne résidence impériale de Paul Ier. Nous traversons ensuite le petit pont au-dessus de la rivière Moïka en passant entre le champ de Mars et le Jardin d'Été «à la française».

Notre étape suivante est le pont de la Trinité, d’où l’on peut voir la forteresse Pierre-et-Paul, l'un des symboles de la ville.

La gare de Finlande

Près du musée de l'Histoire Politique de la Russie notre tramway tourne et se dirige vers le pont de Samson sur la Grande Nevka, où se situe le légendaire croiseur « Aurore », le symbole de la Révolution d’Octobre 1917.

Notre tour de ville en tram s’achève à la gare de Finlande, où l’on découvre le dernier bâtiment qui attire notre attention – le mur réfractaire en mosaïque « l’Homme et le Cosmos », à la mémoire de Youri Gagarine.

Et voilà, notre excursion en tram est finie !

En espérant que notre idée de visite à petits prix vous sera utile, nous vous souhaitons un agréable séjour à Saint-Pétersbourg !