La cathédrale Saint-Isaac: musée national ou Église orthodoxe ?

Le gouvernement de Saint-Pétersbourg a pris la décision de restituer le musée national de la Cathédrale Saint-Isaac à l’Eglise orthodoxe russe.

La cathédrale Saint-Isaac

Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, la cathédrale Saint-Isaac est la plus grande église de Saint-Pétersbourg et la troisième cathédrale d'Europe après la basilique Saint-Pierre et la cathédrale Saint-Paul de Londres. Consacrée à Saint-Isaac le Dalmatien, elle a été construite selon un projet de l’architecte français Auguste Montferrand entre 1818 et 1858.

En 1991, une communauté orthodoxe y a été enregistrée et des offices pouvaient y être célébrées à des dates précises et sur autorisation de la direction du musée.

En été 2015, le diocèse de Saint-Pétersbourg s’est adressé aux autorités municipales pour demander de restituer le musée-monument Saint-Isaac à l’Eglise orthodoxe russe. La requête a été refusée ; la cathédrale devait continuer à être accessible aussi bien aux touristes qu’aux personnes religieuses.

L’été dernier, le métropolite de Saint-Pétersbourg a écrit une lettre au premier ministre de la Fédération de Russie avec pour objet la demande la restitution de la cathédrale du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, qui fait également partie du musée national « Cathédrale Saint-Isaac ».

Georgy Poltavchenko

Georgy Poltavchenko, le gouverneur de Saint-Pétersbourg, a pris la décision de restituer le musée-monument Saint-Isaac à l’Eglise russe d’ici la fin de l’année 2017.
Il a déclaré que selon un accord avec le Patriarche Cyrille de Moscou, la cathédrale préserverait sa double activité et resterait ouverte aux représentants de toutes les confessions.
Pourtant, l’entretien du bâtiment ainsi que les travaux de restauration seront désormais à lacharge de l’Église orthodoxe de Russie.

Les directions des musées de Saint-Pétersbourg et les habitants de la ville ont adressé une pétition et ont même créé un site Internet pour prendre la défense de la cathédrale Saint-Isaac en tant que musée national de la ville. Les auteurs de la pétition craignent que la restitution du musée-monument à Église orthodoxe russe résultera par une limitation du nombre de visites autorisées aux touristes.

A ce jour le site a déjà reçu plus de 120 000 de signatures. Si la pétition arrive à rassembler 150 000 signatures, elle sera transmise au président Vladimir Poutine, bien que la décision ait déjà été prise.

Pendant que les discussions continuent, pressons-nous donc de visiter la cathédrale Saint-Isaac, l’un des symboles de la capitale du Nord.