Noël et Nouvel An 2016-17 à Saint-Pétersbourg

Comment passer les fêtes de fin d'année à Saint-Pétersbourg

Russie Autrement vous présente ici ses offres et ses idées sur comment passer les fêtes de fin d'année à Saint-Pétersbourg, Noël et le Nouvel An 2016/2017. Vous trouverez ici deux propositions de séjours, la première pour Noël (du 22 au 26 décembre 2016) et la seconde pour le Nouvel An (du 30 décembre 2016 au 03 Janvier 2017).

Ces dates peuvent être modifiées sur demande selon vos billets d'avion bien entendu, comme tous nos séjours à Saint-Pétersbourg et à Moscou.

Si le soir du Nouvel An en France clôt la "semaine joyeuse", le Réveillon du 31 décembre la débute en Russie. La fête du Nouvel An, réplique laïque de Noël, est une grande occasion familiale. La majorité des familles en Russie fêtent le Nouvel An à la maison autour de la table. C'est pour le Nouvel An que les russes décorent le sapin avec des boules et des bougies, c'est le 31 décembre que les enfants attendent avec impatience le Père Gel (le père Noël) et les cadeaux qu'il apporte, et c'est le 31 décembre que la famille se réunit autour d'une table garnie de boissons et de mets élaborés.

Les russes accueillent l'An Nouveau avec du "champagne russe" (vin mousseux) puis on s'embrasse à la sonnerie de l'horloge de carillon de la tour Spasskaya du Kremlin transmise à la télé. Les festivités en famille ou entre amis proches continuent dans la rue : on tire un feu d'artifice et on veille toute la nuit car l'année commence par de nombreux jours fériés, du 1er au 8 janvier en 2017 !

Pour cette raison il est très difficile en Russie de fêter le jour de la Saint-Sylvestre à la façon française. Il est compliqué de sortir, d'aller danser avec des amis, de réserver une table dans un petit restaurant chaleureux et authentique. Presque tous les restaurants sont fermés le soir 31 décembre, et ceux qui restent ouverts (et qui sont réservés bien à l’avance) proposent des menus de gala tout prêts avec un programme musical touristique à des prix très élevés.

Pourquoi le Nouvel An et non Noël?

A partir de 1700, la Russie commence l'année le 1er janvier selon le calendrier julien.

Puis en 1918 le calendrier julien (qui retardait de 13 jours par rapport au nôtre) est remplacé par le calendrier grégorien. A partir du 1er janvier 1919 les calendriers russe et européen coïncident mais les gens continuent de fêter le 13 janvier le Nouvel An « supprimé ». La réminiscence de cet ancien Nouvel An est toujours réelle mais n'est plus largement fêtée. L'église orthodoxe par contre garde toujours le calendrier julien. Le Noël orthodoxe célébré le 24 décembre selon le calendrier liturgique tombe de fait le 6 janvier.

Puis les choses se compliquent : à partir de 1929, en Russie désormais soviétique, la célébration de Noël est interdite. Les années 30 sont restées dans notre mémoire comme des années de persécutions et de lutte obstinée contre la religion.

Le 31 décembre remplace donc Noël et devient peu à peu la fête de famille la plus appréciée de l’année.

Commander / Obtenir un renseignement:

Si vous êtes intéressés par un ou plusieurs de nos services, nous vous invitons à remplir un formulaire ou à nous contacter directement pour plus de renseignements.