Le Lac des Cygnes, une œuvre intemporelle

Lorsque l’on évoque la Russie, on pense aux palais, au Kremlin de Moscou, aux églises colorées mais aussi à sa grande richesse culturelle : l’Art. La danse et la musique font partie de l’identité culturelle du pays. Si le ballet est à la base un art européen, c’est en Russie qu’il s’est fortement développé et est devenu ce que nous connaissons aujourd’hui.

Ballet russe « le Lac des Cygnes »

Tchaïkovski est le compositeur qui a permis cette reconnaissance internationale des ballets russes, grâce à 3 œuvres : la Belle au Bois dormant, Casse-noisette et surtout, le Lac des cygnes qui reste le ballet le plus populaire.

Tchaïkovski compose son œuvre à la demande du théâtre Bolchoï de Moscou. Il s’inspire d’un conte allemand. Présenté le 4 mars 1877 dans ce même théâtre, il fut un échec, du fait d’une chorégraphie inadéquate. Il faudra attendre 1895 et la modification des chorégraphes Maris Petipa et Lev Ivanov pour qu’ils reçoivent le succès qui lui revient. Mais Tchaïkovski, qui décède en 1893 à Saint-Pétersbourg, n’aura pas l’opportunité de voir son œuvre applaudie.

Habituellement, ce ballet est composé de 4 actes mais dans certaines versions, il n’en a que 3. Il raconte l’histoire d’un amour maudit entre le jeune prince Siegfried et la ravissante Odette. Fêtant sa majorité, la mère du prince lui annonce qu’il devra trouver une femme lors de la soirée organisée pour son anniversaire. Agacé par cette nouvelle, il sort en pleine nuit avec son arbalète, reçue en présent.

Ballet russe « le Lac des Cygnes »

Il arrive au lac et voit un cygne qu’il s’apprête à abattre. L’oiseau se révèle être une jeune femme : une princesse du nom d’Odette qui a été transformée en cygne, tout comme d’autres jeunes filles, par le sorcier Rothbarth. Seul celui qui lui donnera son amour lèvera son maléfice. Le prince souhaite profiter du bal en son honneur pour lui demander sa main. Or, le lendemain, Rothbart lui présente sa fille Odile, la version maléfique d’Odette (le cygne noir). Le Prince déclare son amour à Odile par mégarde.

Ballet russe « le Lac des Cygnes »

Plusieurs fins existent à ce ballet. La première : le prince se rendant compte de son erreur, retrouve Odette où ils se sont rencontrés et les eaux du lac les engloutissent. Dans celle de 1885, Odette se noie dans le lac tandis que Siegfried se poignarde. Il y a aussi une version où Odette est condamnée à rester un cygne toute sa vie. Enfin, avec la Révolution de 1917, la population avait envie de fins heureuses, on en a donc créé une à ce ballet : Siegfried gagne un combat contre le sorcier et Odette recouvre sa forme humaine.

Il est très souvent programmé dans les théâtres de Saint-Pétersbourg et de Moscou, surtout lors de la haute saison touristique. Cela donne ainsi l’occasion de voir un spectacle splendide, dans le cadre majestueux qu’offrent les théâtres russes.