Sotchi, ville hôte de la Coupe du Monde 2018

Sotchi, la perle de la mer Noire  

Fondée en 1833, Sotchi acquit très rapidement une notoriété grandissante, d’abord à l’échelle nationale, grâce à la décision de Staline d’en faire l’un de ses lieux de villégiature de prédilection, et ensuite à l’échelle mondiale, grâce à son attrayante localisation qui a permis à la ville d’obtenir le statut de destination balnéaire. Son environnement plus qu’agréable font de Sotchi un lieu de villégiature très prisé. 

Avec plus de 360 000 habitants et une superficie de 3 500 km2 , la ville est aussi surnommée le Saint-Tropez russe, implanté au coeur de la Riviera russe

Située sur les rives de la mer Noire, Sotchi trouve sa localisation au pied des montagnes caucasiennes, au sein du krai de Krasnodar. Sa situation, entre Europe et Asie, lui a permis de développer une double culture, à la fois européenne et asiatique. 

En plus de disposer d’une implantation remarquable, Sotchi est aussi une ville sportive, dans laquelle un grand nombre d’activités y est pratiqué, que ce soit des sports d’hiver, tel l’alpinisme, le ski ou les raquettes ; ou bien des sports d’été, comme la plongé, le jet-ski, la voile... Ce n’est donc pas un hasard si la ville a été choisi pour accueillir du 7 au 23 février 2014, les Jeux Olympiques hivernaux. Une grande première pour le pays, qui n’avait organisé seulement que les Jeux Olympiques d’été à Moscou en 1980. Durant cette année et grâce à cet événement majeur, la ville a reçu près de 13 millions de touristes internationaux.

La perle de la mer Noir se prépare d’ores et déjà à la tant attendue Coupe du Monde de Football, elle sera, en effet, une ville hôte de certains matchs de football.

Climat 

Située sur la même latitude que la Côte d’Azur, le Saint-Tropez russe bénéficie de la proximité des monts caucasiens comme un moyen de s’abriter contre les courants d’airs qui la traverse. Sotchi bénéficie d’un climat subtropicale et se vante donc d’offrir un climat doux, et ce, tout au long de l'année. 

En juin, les températures moyennes se situent entre 17˚ et 24˚C, et c’est durant ce mois que les précipitations sont le moins importantes.

En juillet, les températures atteignent en moyenne 22˚C degrés, mais c’est au mois d’août que le climat est le plus chaud avec des températures oscillantes entre 20˚ et 27˚C. Néanmoins, les précipitations y sont plus abondantes que durant les deux mois précédents.

Transports 

Comme un nombre important d’autres villes russes, Sotchi dispose d’un réseau de transport développé et organisé. Vous pourrez vous déplacer par différents moyens, que ce soit en bus, en taxi ou encore en train. De plus, l’aéroport international de Sotchi a été récemment entièrement rénové en vue des Jeux Olympiques de 2014. Pour plus d’informations sur le transport à Sotchi, comment y aller, vers ou, depuis l’aéroport ou comment aller jusqu’au stade, rendez-vous dans la rubrique « Déplacements ».   

Stade Ficht

Construit spécialement pour les Jeux Olympiques de 2014 et inauguré le 7 février 2014, le stade olympique Ficht est situé à Adler, ville de la banlieue de Sotchi. Son nom « Ficht », provient directement du mont Ficht, qui est une montagne du Caucase. 

Le stade a été conçu par l’agence d‘architecture Populous et pourra accueillir jusqu’à 40 000 spectateurs. Le stade se dote d’une architecture unique dans tout le pays, si bien qu’il dispose d’un toit rétractable transparent ce qui permet aux différents supporters d’admirer les monts du Caucase et la mer Noire.

Les incontournables de Sotchi 

  • Le théâtre d’hiver

    Le théâtre d’hiver s’est ouvert en 1937 dans la ville de Sotchi et est très vite apparu comme le symbole de la ville. Le bâtiment est entouré de 88 colonnes sur lequel domine trois sculptures de déesses façonnées par la célèbre sculptrice Vera Moukhina. Le premier opéra joué au théâtre est « La fiancée du tsar ». Ce bâtiment est un tel symbole de la ville, si bien qu’il est l’un des principaux sites culturels de Sotchi dans lequel de nombreuses représentations prennent place et divers spectacles sont organisés. 

  • La cathédrale Saint-Michel-Archange

    Cette cathédrale est une église orthodoxe et la plus ancienne de toute la ville. Elle a été construite sous les ordres du Grand Duc Michel Nicolaïevitch de Russie afin de commémorer la victoire de la Guerre du Caucase en 1864. La construction de la bâtisse a débuté en 1874 pour se terminer en 1890 et a été réalisé par l’architecte Alexander Kaminsky. L’église, haute de 25 mètres et sa tour, de 34 mètres composent l’ensemble de l’église, accompagnée de voûtes et coupoles.

  • La tour d’observation du Mont Akhoun

    En se rendant au sommet de la tour, le bâtiment vous offrira un panorama imprenable sur l’ensemble de la ville et sur le Caucase. La tour se situe sur la montagne Akhoun, et tire son nom de cette dernière. La tour surplombe la ville et se situe à 700 mètres d’altitude. Sa construction date de 1936 et a été élaboré selon les plans de l’architecte Serguei Vorobiev, elle se compose de granit blanc. 

  • La datcha de Staline

    En 1936, Staline se fait construire une résidence de villégiature sur les bords de la mer Noir. Aujourd’hui, cette datcha est un lieu notable pour les touristes se rendant à Sotchi. En faisant construire sa résidence d’été, Staline a participé d’une manière remarquable à l’émergence et à la notoriété de la ville. Ce vaste bâtiment vert est aujourd’hui ouvert au public et il est même possible, moyennant une centaine d’euros, de dormir  sur place. On peut retrouver le bureau du petit père des peuples, accompagné de sa statue en cire, sa piscine, et une salle de billard, dans laquelle le dirigeant aimait se distraire.

  • L’océanarium de Sotchi

    L’océanarium de Sotchi est le plus grand de toute la côte sud de la Russie mais aussi de tout le pays. Il se compose de différentes expositions, tel une exposition dédiée aux animaux marins d’eau douce, une seconde salle composée de 13 petits aquariums, dont un tunnel : en entrant dans ce tunnel vous serez littéralement immergé dans les profondeurs d’un océan et côtoierez les animaux marins. 

  • Krasnaïa Poliana

    Cette station, célèbre pour avoir accueilli les Jeux Olympiques d’hiver en 2014, est aussi surnommée la « Suisse russe ». Située à environ 45 minutes de la ville de Sotchi, les sommets s’élèvent jusqu’à environ 3 250 mètres d’altitude. La vallée de Krasnaïa Poliana compte aujourd’hui quatre stations grâce au développement de sa notoriété par l’organisation des Jeux Olympiques. 

  • La gare maritime de Sotchi

    La gare maritime de Sotchi se trouve au centre du port de la ville. Elle a été construite en 1955 par les architectes K. Alabian et L. Karlik. Le bâtiment se compose d’une majestueuse colonne, d’arcades, d’arches et se situe sur deux étages. La flèche, qui prend place sur le bâtiment principal, haute de 71 mètres, rappelle la bâtisse de l’Amirauté à Saint Pétersbourg. Le port relie la ville à diverses stations côtières du littoral de la mer Noire mais aussi à d’autres stations turques, ce dernier accueille aussi bon nombre de bateaux de croisières.

Commander / Obtenir un renseignement :

Si vous êtes intéressés par un ou plusieurs de nos services, nous vous invitons à remplir un formulaire ou à nous contacter directement pour plus de renseignements.