Iaroslavl

L'église du Prophète Élie de Iaroslavl

Quelques notes d’histoire…

Fondée par Iaroslavl le Sage en 1010, la ville se situe au confluent de la Volga et de la Kotorosl, au nord-est de Moscou. Iaroslavl est l'une des plus anciennes villes de Russie. Longtemps indépendante, la ville a beaucoup souffert de l'invasion tataro-mongole avant d'être finalement annexée à Moscou en 1463. Principal port commercial de la Volga au XVIe siècle, elle connut son âge d'or de 1613 à 1703. De nombreuses églises de cette période sont parfaitement conservées et font aujourd'hui la renommée de Iaroslavl. Située sur l'Anneau d'Or, la ville est aussi réputée pour ses fresques et ses céramiques. Depuis 2005, la vieille ville est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et la plupart de ses bâtiments font partie du Musée-réserve d'Architecture et d'Histoire de Iaroslavl.

Quelques curiosités à visiter…

  • Monastère de la Transfiguration-du-Sauveur

    25, Bogoïavlenskaya plotschad ; ouvert tous les jours de 9h à 18h et de 8h à 20h (en été) ; les expositions du musée : de 10h à 17h. Fermé le lundi et chaque premier mercredi du mois.
    La cathédrale de la Transfiguration du Sauveur est ouverte tous les jours sauf le mercredi et les journées pluvieuses, de 10h à 18h non-stop.

    Cet ancien monastère pour homme, aussi appelé monastère Spasski a été fondé au XIIe siècle. C'était un centre spirituel, culturel et économique important à Iaroslavl. Initialement construit en bois, il fut fortement endommagé lors d'un incendie en 1501 et reconstruit en pierre, à commencer par la cathédrale de la Transfiguration-du-Sauveur. Elle est aujourd'hui le bâtiment le plus ancien de la ville, ses fresques datant de l'époque d'Ivan le terrible font aussi partie des plus anciennes de Russie. Le monastère abrite également la somptueuse église de l’Epiphanie composée de cinq dômes, d'un clocher octogonal et dont la façade est recouverte de carreaux de faïence polychrome. Le Carillon-Beffroi de l'église Notre-Dame de la grotte vous permettra d'observer cet ensemble d'en haut ainsi que la ville qui l'entoure.

    Le monastère renferme également un musée dans lequel sont présentées diverses expositions temporaires et permanentes. Vous pourrez visiter entre autres « Les trésors de Iaroslavl » (fermée le mardi) qui présente une collection de métaux, bijoux et pierres précieuses des rois, des aristocrates ou des riches marchands et réalisés par de grands maîtres d'orfèvrerie de la Russie. L'exposition « Les icônes de Iaroslavl » présente les plus belles icônes réalisées entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Pour en savoir plus sur la faune et la flore de la région, rendez-vous à l'exposition « La nature de la région de Iaroslavl » (fermée tous les jeudis) où vous pourrez rencontrer une famille d'ours, animal emblématique de la ville. C'est également à Iaroslav que fut découvert le manuscrit de la plus ancienne œuvre littéraire des Slaves orientaux, « Le dit de la Campagne d'Igor », que vous pourrez consulter en format numérique dans l'exposition qui lui est consacrée.

  • Église d’Élie le Prophète

    7, Sovietskaïa plotschad ; ouvert tous les jours de 8h30 à 19h30

    Première église de Iaroslavl, elle fut construite sur ordre de Iaroslavl le Sage et se composait à l'origine de deux édifices en bois, avant d'être reconstruite en pierre en 1647-1650. Sa reconstruction fut financée par de riches marchands de Iaroslavl, les frères Skripins, qui s'inspirèrent de leurs voyages en Occident pour réaliser cette église hors du commun. Elle est composée de cinq coupoles et entourée de trois petites chapelles, d'un clocher haut en pyramide ainsi que de galeries et de porches. Son extérieur aux couleurs sobres tranche avec la décoration intérieure, riche en icônes et en fresques murales.

  • Strelka

    Leninskiï raïyon, Iaroslavl

    Le parc Strelka se situe à la confluence de la Volga et de la rivière Kotorosl, et offre ainsi une vue spectaculaire sur ces deux cours d'eau. Créé en 2010 à l'occasion du millième anniversaire de la ville, c'est le lieu idéal pour se ressourcer aux abords des fontaines et profiter d'un moment de détente après une journée bien remplie.

  • Église Saint-Jean-Baptiste

    2, Zakotoroslnaïa naberejnaïa ; ouvert de 10h à 17h, du mercredi au dimanche

    Premier édifice religieux de la région, c'est aujourd'hui la plus grande église paroissiale de Iaroslavl. Ce monument exceptionnel est surmonté de 15 dômes regroupés en trois groupes de cinq. Le dôme principal de chaque groupe étant entouré de quatre autres dômes plus petits. L'intérieur tout entier est recouvert d'une tenture de fresques, qui en fait un endroit unique au vue de sa taille impressionnante. L'église Saint Jean-Baptiste est l'un des symboles majeurs de la ville. Elle est même représentée sur les billets de 1 000 roubles depuis 1997.

  • Église Nicolas de Roubleny

    8, Kotoroslnaïa naberejnaïa

    D'après les historiens, cette église du XVIIe siècle située sur les berges de la rivière Kotorosl serait la plus harmonieuse et la plus élégante de la ville. C'est également le seul édifice de l'ancien Kremlin de Iaroslavl à avoir traversé les temps en conservant son aspect d'origine. Après avoir été gravement endommagé en 1918, l'église a longtemps été fermée au public avant d'être restaurée par les ateliers du Musée d'art de Iaroslavl. Bien que modeste, cette église a servi de modèle à la construction de nombreuses églises rurales de la région.

  • Église du Sauveur-dans-la-ville

    1, ulitsa Andropova ; tous les jours de 8h à 22h

    Comme beaucoup d'édifices religieux de Iaroslavl, cette église était à l'origine en bois mais fut réduite en cendre lors de l'incendie de la ville en 1658. Reconstruite en pierre en 1672 et agrandie en 1694, elle subit de nombreuses destructions successives et a dû être reconstruite à plusieurs reprises. Elle fut finalement fermée en 1926 et utilisée 10 ans plus tard comme entrepôt de ferraille, de marchandises ou encore de livres jusque dans les années 1990. Depuis 2003, de nombreux offices religieux ont lieu dans cette église ainsi que la restauration des fresques antiques depuis 2009.

  • Église de l'Archange Saint-Michel

    67, ulitsa Pervomayskaïa

    La construction de cette église colorée consacrée à Saint Michel, le patron des soldats, fut financée par le ministère de la défense. Il fallut 25 ans pour terminer cette église, ce qui explique les différents styles du bâtiment car les goûts évoluèrent au cours de sa construction. Elle se caractérise par ses bulbes et son toit pentu avec ses fenêtres, bien qu'elle ne soit pas la seule église de Iaroslavl à avoir opté pour cette architecture qui permet de faciliter l'écoulement de la neige et donne de la hauteur à l'édifice. En ruine pendant la majeure partie du XXe siècle, sa restauration commença dans les années 2000 par le plafond et les vitraux.

  • Musée de la musique et de l'heure

    33A, Voljskaya naberejnaïa ; ouvert tous les jours de 10h à 19h

    Iaroslavl n'a pas que des grandes églises à vous offrir, ce petit musée tenu par un collectionneur passionné en est la preuve. Gramophones, cloches, instruments de musique mais aussi horloges ou fers à repasser, les trésors de cette caverne d'Ali Baba ont été chinés par son propriétaires lors de ses nombreux voyages. La visite se veut familiale et peut se faire en français.

  • Palais du Gouverneur

    23, Volzhskaya naberejnaïa ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h à 17h30

    Le palais du gouverneur est le bâtiment d'exposition principal du Musée d'art de Iaroslavl. Comme son nom l'indique, c'était la résidence des gouverneurs de Iaroslavl, mais il pouvait aussi servir à la famille royale lorsqu'elle était de passage dans la région. Les jardins du palais se visitent pour la somme de 60 roubles. Les plus férus d'art pourront observer le reste des collections du musée dans la maison du métropolite (1 quai de Volzhskaya, Iaroslavl), le musée d'art international (2 place Sovetskaya, Iaroslavl), la maison sur la Novitskaïa (8/59 place Lenina, Levyi Bereg, Toutaiev) et la maison-musée du sculpteur Alexandre Opékouchine (dans le village de Rybnitsy).

Dans les environs…

  • Couvent de Tolga

    1, village de Tolga ; ouvert tous les jours de 7h à 20h

    Le couvent de Tolga fut fondé en 1314 à l'endroit où l'icône de la Vierge de Tolga accompli un miracle, c'est pourquoi on l'appelle aussi « Monastère de la Présentation de la Vierge ». On dit que cette icône aurait permis la guérison de la maladie du pied d'Ivan le Terrible mais aussi sauvé la ville de Iaroslavl de la peste et de la sécheresse. Il s'agissait à l'origine d'un monastère pour hommes qui connut un essor important au XVIIe siècle, période de la construction d'une grande partie de ses édifices. Il ferma en 1928 et le resta pendant près de 60 ans avant d'être restauré sous la perestroïka et de rouvrir en 1987 en tant que couvent pour femmes. Aujourd'hui, ce monastère en pierres blanches est toujours en activité. C'est donc dans une atmosphère authentique que vous vous initierez à la vie monastique. Les visites sont adaptées aux nonnes afin de ne pas déranger leurs activités quotidiennes et les recettes servent à financer la restauration du monastère.

Consultez les différents articles de notre blog qui vous donneront encore quelques idées de visites insolites de Iaroslavl et d’autres villes-escales lors de votre croisière fluviale de Saint-Pétersbourg vers Moscou.


Commander / Obtenir un renseignement :

Si vous êtes intéressés par un ou plusieurs de nos services, nous vous invitons à remplir un formulaire ou à nous contacter directement pour plus de renseignements.