Goûts et saveurs de Carélie – 2e partie

Aujourd’hui, nous vous invitons à poursuivre votre voyage gastronomique dans la région de Carélie avec ce petit descriptif sur les pâtisseries traditionnelles caréliennes ainsi que les diverses boissons locales. Pour lire la première partie de l’article cliquez ici.

Les spécialités traditionnelles de la cuisine carélienne

Les desserts et pâtisseries de Carélie

La confiserie n’existait pas dans la cuisine nationale. Pour le dessert on mangeait des baies des bois, des bouillies ou des pâtisseries locales.

Les baies les plus populaires sont les airelles rouges, les canneberges, les myrtilles ou les plaquebières que l’on cueille dans les forêts locales.

Les baies de Carélie

En été, chaque famille fait ses provisions de baies pour l’hiver. On prépare des tartes aux baies, on fait du Kissel et de le Morse (boisson sucrée à base de baies), on mange les baies crues, avec du sucre, de la crème aigre, de la kacha… A propos de ce dernier, la bouillie à base de farine d’avoine séché est une perle de la cuisine nationale.

Compote boisson rafraîchissante faite avec des fruits frais ou secs

Les Caréliens aiment beaucoup les pâtisseries qui sont souvent à la farine de seigle grossière. A part les tartes traditionnelles, les Kalitki restent la pâtisserie la plus emblématique de la région. Il s’agit de petits beignets ouverts à base de pâte de seigle et garnis de pomme de terre ou de bouillie de millet. C'est l’un des snacks les plus populaires dans le Nord de la Russie et en Finlande. On trouve également les Kalitki garnis de riz, de crème aigre, de baies et même de poisson et de viande.

Kalitki la pâtisserie la plus emblématique de la région de Carélie

Étant donné que les beignets sont faits avec de la farine de seigle, la pâte devient dure. Les habitants des certaines régions de Carélie mangent les Kalitki en les faisant préalablement tremper dans du lait chaud ou du beurre fondu.

Remarque : Envie de participer à un atelier de cuisine et de vous initier à la préparation des Kalitkis, petits pâtés caréliens ? Russie Autrement vous invite à découvrir la région de Carélie et à apprendre quelques recettes de cuisine traditionnelle lors de cours privatifs amusants !

Une autre pâtisserie traditionnelle est la Soultchin, une galette à la farine de seigle garnie de bouillie de millet ou de riz ou parfois de pomme de terre et cuite à la braise comme un petit chausson.

Soultchin galette carélienne garnie de bouillie de millet ou de riz

Populairement appelé le « Beignet pour le gendre » ou « Petit chausson des marieurs », le Skanets est une autre sorte de petit beignet en forme de croissant. Traditionnellement, les Skantsy étaient farcis de bouillie de millet ou de riz. On les cuisinait à l’occasion de la visite des marieurs du côté du jeune homme, d’où provient son appellation populaire. Aujourd’hui, on prépare les beignets avec de la farine de froment, et on le garnit de sucre ou de miel.

Les boissons traditionnelles

Le lait est une boisson très répandue dans la région. Il n'est pas seulement à boire, on l’ajoute dans de nombreux plats en tant qu’ingrédient principal.

Les élixirs et liqueurs faits maison de Carélie

Le Kvas, la boisson fermentée légèrement pétillante est également populaire. Ici, on le fait à base de malt, de pain, de navet et de canneberge. On aime beaucoup les boissons typiques russes comme le Morse, une boisson rafraîchissante à base de fruits et de baies, la Compote à base d’eau chaude, de sucre et de fruits secs, le Kissel, une autre boisson un peu plus épaisse, presque gélatineuse, à base de fécule de pomme de terre et de fruits ou de baies rouges.

Kissel la boisson typiquement russe

Le thé est la boisson chaude la plus appréciée ; on boit du thé noir, vert, ou avec des herbes aromatiques.

En ce qui concerne les boissons alcoolisées, la bière est l’une des plus anciennes boissons traditionnelles de la région ; en revanche, on dit que la recette originale a été perdue.

La vodka est apparue plus tard et est devenue une base idéale pour les liqueurs d’herbe et de baies faites maison. Aujourd’hui on trouve des liqueurs de canneberge, d’airelle rouge, de plaquebière, etc.

Les liqueurs de Carélie

Karelskii Balzam, ou le Baume de Carélie est un alcool fort à 45° à base de plus de 30 essences d’herbes médicinales et de fruits rouges ainsi que du miel.

Karelskii Balzam ou le Baume de Carélie

Il se boit frais avant ou après le repas, mais on peut aussi s’en servir pour relever le thé ou le café, ainsi que pour préparer des cocktails. D’autres part, le Balzam chaud est idéal contre le rhume, le mal de gorge ou un début de grippe.

Où manger la cuisine nationale carélienne ?

« Karelskaya Gornitsa » (rue F. Engelsa, 13) est le restaurant de cuisine traditionnelle carélienne le plus populaire de Petrozavodsk. Vous pouvez y déguster les plus emblématiques spécialités traditionnelles de la région dans un cadre chaleureux avec un décor rustique.

Karelskaya Gornitsa le restaurant de cuisine traditionnelle à Petrozavodsk

Des soupes finlandaises, du poisson blanc d’eau douce et du fameux corégone au four, ainsi que des plats de gibier à poils et à plumes (élan, cerf, perdrix, coq des bouleaux... et même à la viande d’ours !), de diverses boissons traditionnelles comme la Medovoukha (hydromel russe) ou le Balzam (liqueur d'herbe et de fruits rouge). Le restaurant est connu pour ses Kalitki traditionnels à la pomme de terre, à la bouillie de millet, au caviar rouge, à la truite et à l’élan.

Le rôti à-la-Carélienne

Le restaurant « Petrovsky » (rue Andropova, 1) est l’un des plus anciens restaurants de la capitale de la région. Situé dans le sous-sol d’un ancien bâtiment historique, sa décoration intérieure est faite dans un style architectural du XVIIIème siècle : canons, portes-grilles en fer forgé, plafond voûté à vitres colorées, peaux d’ours aux murs... Les serveurs vêtus de costumes d’époque vous proposeront un vaste choix de plats de cuisine russe et traditionnelle.

Kotleti les boulettes de pommes de terre aux champignons

Vous découvrirez des plats de cuisine nationale dans le restaurant « Karelia » de l’hôtel du même nom (Naberezhnaya Gyullinga, 7). Le plus grand et le plus ancien restaurant de Petrozavodsk, « Severny » (perspective Lenine, 21) propose également des plats russes et locaux typiques ainsi que des petits déjeuners et menus de midi. Ce restaurant dispose de sa propre brasserie artisanale qui produit plusieurs sortes de bières. La carte du café « Kivatch » situé sur la même perspective Lénine propose quelques spécialités de la région, avec des musiciens et artistes locaux qui y animent les soirées.

On peut déguster des spécialités typiques de région non seulement à Petrozavodsk, mais aussi en dehors de la capitale. Des plats simples et rustiques de la cuisine traditionnelle sont servis dans le café du musée-réserve de Kiji ou encore dans le réfectoire du monastère de Valaam sur l’île de Valaam et même dans un restaurant routier sur le chemin vers le volcan de Guirvas, à une centaine de kilomètres de Petrozavodsk.

Le réfectoire du monastère de Valaam

Mais le meilleur endroit pour déguster de vrais plats caréliens, toujours savoureux et copieux, est bien entendu dans la cuisine maison, chez l’habitant.

Latelier de cusine en Carélie

Russie Autrement vous propose de déguster les saveurs de la cuisine traditionnelles de Carélie, mais aussi de participer à l’atelier de cusine dans le village de Kinerma, situé à 100 kilomètres de Petrozavodsk non loin du lac Onega.

Atelier de préparation de Kalitki Maison avec Russie Autrement
Nadejda, l’hôtesse de la maison vous servira un éventail de spécialités locales faites maison des produits de sa ferme et vous dévoilera les secrets de préparation de recettes traditionnelles, en particulier de fameux beignets caréliens, les Kalitki!