Carnet de voyage

La capitale biélorusse est aussi l’une des plus anciennes villes d’Europe, dotée d’un riche patrimoine culturel et de coutumes ancestrales. Elle fascine les touristes par la combinaison des architectures médiévale et soviétique, les rues et parcs soignés et un rythme de vie calme. Ville de contrastes, Minsk fascine les voyageurs étrangers par son architecture, qui combine à la fois les architectures soviétique et moderne agrémentées d’églises et de cathédrales de l'époque médiévale. La ville mérite d'être visitée pour faire connaissance avec son passé héroïque, visiter ses nombreux musées, églises catholiques, cathédrales orthodoxes et anciens domaines.

1. Se promener sur la place de la Liberté

des incontournables de la Biélorussie

Place de la Liberté

La place de la Liberté est l'une des places principales de Minsk formée au début du XVIème siècle comme centre administratif, commercial et culturel de la ville. Elle se situe sur la rive de Svislotch, un affluent de la Bérézina.

Jusqu' en 1860, cet endroit portait le nom de "ville haute ", puis place de la Cathédral, de 1917 à 1933 elle est renommée en place de la Volonté (en biélorusse «Пляц Волі»). La place de la Liberté a longtemps été centrale mais elle a été détruite lors de la Seconde Guerre Mondiale et a perdu son importance.

Sur la place de la Liberté se situent l'hôtel de ville et la cathédrale Sainte-Marie.

2. Seller des chevaux de bronze près de l'hôtel de ville

des incontournables de Minsk

Célèbres cheveaux de bronze

L'hôtel de ville de Minsk est un monument des XVI-XIXèmes siècles. Il n’est pas d’origine : il a été reconstruit en 2005. Situé sur la place de la Liberté, non loin des cathédrales Sainte-Marie et du Saint-Esprit.

L'hôtel de ville est le siège de l’administration municipale. La notion d’"hôtel de ville" est apparu avec le développement du féodalisme. On construisait des hôtels de ville seulement dans les villes qui avaient reçu le droit de Magdebourg garantissant aux citoyens leur liberté personnelle, leur droit de propriété, leur intégrité physique et leur liberté quant à l'activité économique. Minsk a établi ce droit en 1499. C’est la raison pour laquelle on a construit le premier hôtel de ville en bois, puis qu’on l’a reconstruit en pierre, en 1582. Il se composait de la cour, du magistrat, des archives, du corps de garde et de la prison en sous-sol. Au XVIIIème siècle, la Biélorussie est devenue une province de l'Empire russe. En 1857, suite à un oukase de Nicolas Ier, l'hôtel de ville fut détruit.

Devant l'hôtel de ville fut installé en 2007 la sculpture d’un carrosse tiré par des chevaux, dont le nom est "L'équipage du gouverneur Zacharie Korneev". Zacharie Korneev était le premier gouverneur de Minsk après le rattachement de la Biélorussie à la Russie.

L'auteur de cette sculpture, Vladimir Zhbanov, l'a érigée selon la photo d’un équipage du gouverneur du XIXème siècle. Le carrosse est vide : ni cocher ni gouverneur lui-même. Selon l’architecte, l'équipage attend le gouverneur près de l'hôtel de ville où ce dernier travaille. Les touristes étrangers aiment à se faire prendre en photo à côté de la sculpture. On dit aussi que se faire photographier dans la carrosse porte bonheur.

3. Voir l'icône miraculeuse de la mère de Dieu

que faire à Minsk

L'icône miraculeuse de la mère de Dieu

Le saint grand prince Vladimir a déposé une icône de la mère de Dieu au Xlème siècle dans l'église de la Déciatine, à Minsk. Elle y est restée durant plus de cinq cents ans. Quand les Tatars ont envahi Kiev, l'icône a été jetée par les envahisseurs dans le Dniepr. Peu de temps après, les habitants l'ont retrouvée sur les rives de la Svislotcha. On l'a placée dans l'église du château où elle est restée pendant cent seize ans et justement en 1616 elle fut transférée dans l'église du Saint-Esprit de Minsk où elle a été placée à gauche de l’iconostase. Sa hauteur est d’1,75 m et sa largeur est d’1,10 m. Elle fut peinte à l'œuf sur une planche en bois. En 1852, on l’a recouverte d'une chape en argent afin de la protéger.

4. Manger des gâteaux soviétiques au supermarché "Central"

que voir à Minsk

Supermarché "Central"

Le "Central" garde l'esprit de la vieille cité. Vous y trouverez toujours beaucoup d'acheteurs. L'histoire du supermarché commence dès l'ouverture du magasin en 1954 : il devient l’endroit préféré de plusieurs générations d’habitants de Minsk.

C'était le magasin n° 13 de l'organisation municipale de l’alimentation (d'abord de Lénine puis de l’administration centrale). On lui a donné ce nom en 1977 quand on lui a ajouté la salle de commerce où il y a aujourd'hui un Gastronom, une épicerie, l'intérieur de la cafétéria, avec son comptoir de bar au premier étage, est le même qu'à l'ouverture.

Dans les temps soviétiques, le "Central" avait de bonnes relations avec le Ministère des commerces (parce que le magasin se trouvait en centre-ville) donc les comptoirs n'étaient jamais vides. Le Central était approvisionné le premier, les autres magasins ensuite, même en temps de pénurie, on pouvait acheter de tout. On y vendait aussi des biens non alimentaires, comme de l'eau de Cologne, des couches et de la céramique biélorusse.

Les vendeurs insistent sur le fait que le « Central » n’est pas qu’un supermarché, c'est un vrai club où se retrouvent les vieux amis, on peut même y croiser des célébrités. Les habitants de Minsk apprécient le gâteau "Le Rêve" (Мечта) qui est vendu dès l'ouverture de la pâtisserie en 1999. Les vendeurs sont fiers de ce gâteau aux ingrédients naturels et de son originalité, parce que ce sont notamment les confiseurs du Central qui ont inventé la recette du « Rêve ».

5. Visiter l'île des larmes

pourquoi aller à Minsk

L'île des larmes

L'Ile du Courage et du Chagrin (plus connue comme l'Île des Larmes) se situe dans le centre-ville près du Faubourg de la Trinité. C'est le mémorial consacré aux soldats qui sont morts durant la guerre contre l’Afghanistan. 30 000 Biélorusses sont partis se battre, parmi lesquels 800 ne sont jamais rentrés et environ le même nombre fut estropié. La construction de "l'Ile des larmes" a commencé en 1988 lors de la guerre, mais le mémorial final n’a été ouvert qu’en 1996.

L'ensemble du mémorial comporte un rocher avec la sculpture de la mère de Dieu et un petit tableau avec le texte suivant : "On construisit ce monument-temple aux fils tués en Afghanistan sur décision de leurs mères qui ne voulurent pas que le mal domine ni ici, ni ailleurs". Au milieu de l'île s’élève un temple qui ressemble à l'église du Sauveur de Saint-Euphrosine du XIe siècle. À l'intérieur du temple, on retrouve 4 autels sur lesquels ont été taillés 771 noms de soldats tués. Au centre du temple, vous remarquerez du sable venu tout droit d'Afghanistan et les tombes des soldats. Lors d’une balade sur l’île, vous trouverez beaucoup de rochers avec les noms des provinces d' Afghanistan et la statue d'un ange pleurant.

6. Écouter l'opéra

que visiter à Minsk

Grand théâtre de Minsk

Le public biélorusse est véritablement amoureux de l’opéra et apprécie grandement la musique classique : tous les billets sont achetés à l’avance. Aujourd’hui, sauf au Grand théâtre de Minsk, il est possible d’écouter l'opéra en plein air devant l'Hôtel de ville.

7. Faire un vœu

que visiter en Biélorussie

La belle habitante de Minsk en bronze

À Minsk, il y a beaucoup de places où les habitants et les touristes viennent pour y faire un vœu. Entre tous, l’un des objets les plus magiques est la belle habitante de Minsk en bronze. La statue se situe dans le square de Mikhail, près de la gare ferroviaire. Elle se nomme "L'inconnue". L'auteur est Vladimir Zhbanov, il a d’ailleurs réalisé beaucoup de sculptures à Minsk, notamment la statue du carrosse devant l'hôtel de ville. Cette élégante habitante est assise sur le banc, près d’elle, il y a une place vide où s'assoient régulièrement des hommes célibataires. Selon la légende, il faut toucher le genou de "L'inconnue" et lui demander un rendez-vous avec son âme sœur.

8. Admirer les peintures de la rue d'Octobre

La rue d'Octobre se trouve non loin du centre-ville mais les touristes y viennent rarement. La rue est située loin des artères principales urbaines et de la vie quotidienne de la ville, pourtant, cette rue attire l'attention. Elle est entourée par de vieilles usines, dont certaines ont plus de 100 ans. C'est un fait exceptionnel pour Minsk, qui a été rasée durant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, la rue d’Octobre est la rue la plus populaire pour la jeunesse artistique. Les bâtiments des usines ont été refaits en lofts, bars, cafétérias et espaces d'art, leurs murs sont ornés de graffitis. Les événements les plus intéressants de Minsk s’y déroulent.

9. Aller au marché local

que voire et faire à Minsk

Marché local

Le marché du Moustique (en biélorusse "Komarovka") est un endroit culte pour tous les habitants de Minsk. C'est l'un des plus grands marchés couverts de la capitale, où l’on peut acheter en permanence des produits frais. On peut y trouver aussi bien des représentants des grandes sociétés biélorusses que des fermiers. Le marché s'est transformé en 1970, mais est toujours le centre commercial principal et malgré les nombreux autres supermarchés dont regorgent Minsk, les habitants continuent à faire leurs courses tous les samedis au marché du Moustique. On y achète de la viande, des produits laitiers et panifiés, du poisson. Les jeunes adorent y manger, le plat le plus populaire est le chawarma du Moustique.

10. Goûter des galettes de pommes de terre

Voyage en Biélorussie

"Draniki" ou les galettes de pommes de terre

Dans les villages biélorusses, les galettes de pommes de terre (en biélorusse "драники") sont apparues au début du XVIIIe siècle sous l'influence des traditions culinaires du grand-duché de Lituanie. On trouve sensiblement les mêmes recettes et des noms proches à travers l’Europe. Les galettes sont très populaires en Biélorussie, vous pourrez les trouver dans tout restaurant ou café. Il existe beaucoup de variations mais la recette classique comporte toujours les mêmes ingrédients principaux qui sont la pomme de terre, la farine et des œufs.

Chers lecteurs, nous espérons que ces informations vous seront utiles lors de votre séjour à Minsk. N'hésitez pas à consulter notre liste des séjours en Biélorussie.


Lire aussi

Voyager en Biélorussie sans visa
Voyager en Biélorussie sans visa
Voyager en Biélorussie est désormais à portée de main grâce au régime sans visa jusqu'à 30 jours. Découvrez-en davantage dans notre article.
Voyage gastronomique en Russie
Voyage gastronomique en Russie
L’équipe de Russie Autrement est heureuse d’informer ses lecteurs que nous avons lancé un nouvel itinéraire: voyages gastronomiques en Russie! En Europe, la cuisine russe est souvent associée aux blinis et borchtch. Mais elle est plus riche et variée qu’elle n’y paraît.
Oural : le Festival du miel bachkir
Oural : le Festival du miel bachkir
Découverte de l’Oural insolite lors d’un séjour en Bachkirie pendant le festival du miel en août prochain. Pourquoi vous rendre au Bachkortostan cet été et comment participer au festival, vous saurez : tout dans cet article …