Nouvelles officielles

Sergueï Chtchoukine, un industriel russe, est considéré comme un des plus grands collectionneurs d’art moderne du XXème siècle. Une partie de sa collection est exposée à la fondation Louis Vuitton à Paris jusqu’au 5 mars 2017.

Sergueï Chtchoukine

Né en 1854 à Moscou, Sergueï Chtchoukine est issu d’une famille œuvrant dans l’industrie du textile, une affaire familiale qu’il reprendra à son tour. Après les décès brutaux de son fils puis de sa femme, il a pour ambition de rassembler des toiles des plus grands peintres d’Europe Occidentale de son époque afin de les exposer. Il créé alors l’un des tout premiers musées d’art moderne du monde.

De 1898 à 1914, il rassemble plus de 250 toiles parmi lesquelles on peut retrouver des chefs d’œuvres de Picasso, Monet, Gauguin, Van Gogh, Matisse et bien d’autres encore. En 1918, Chtchoukine fuit la Russie soviétique pour s’installer en France, d’abord à Nice puis à Paris où il y vécu jusqu’à sa mort en 1936. Sa collection est alors nationalisée par un décret de Lénine et constitue en 1920 le musée d’art moderne occidental de Moscou avec la collection de Morozov, un autre grand collectionneur. En 1948, Staline, considérant cette collection comme étant un « art bourgeois », la divise en deux parties : une partie est placée au musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, l’autres au musée des beaux-arts de Pouchkine à Moscou.

Icônes de l’art moderne

Dans le cadre de l’année franco-russe 2016-2017 du tourisme culturel, une grande partie de la collection de ce mécène russe est exposée à la fondation Louis Vuitton à Paris. Le petit-fils de Chtchoukine, ainsi que les directeurs des musées de l’Ermitage, des beaux-arts de Pouchkine et de la galerie Trétiakov de Moscou ont contribué à l’élaboration de cette exposition inaugurée le 22 octobre 2016. Initialement prévu jusqu’au 20 février 2017, cet événement a été un tel succès (avec plus de 600 000 visiteurs en 10 semaines) qu’il est prolongé jusqu’au 5 mars 2017. Ces œuvres diverses sont l’occasion de découvrir une des personnalités de premier plan dans le monde de l’art moderne russe.


Lire aussi

Transit sans visa de 72h en Russie
Transit sans visa de 72h en Russie
Le port maritime de Saint-Pétersbourg « Morskoy Fasad » et la société « Les portes d’air de la capitale du Nord » préparent un projet de loi sur l’exemption de visa pour les voyageurs effectuant une escale en avion sur le territoire de Saint-Pétersbourg d’une durée de maximale de 72h.
Fan ID après la Coupe du Monde
Fan ID après la Coupe du Monde
L’entrée en Russie sans visa pour les détenteurs de la FAN ID après le Mondial 2018 est désormais possible. Le président russe Vladimir Poutine a proposé de prolonger la validité de la FAN ID jusqu’à la fin de l’année 2018.
Comment éviter le refus du visa d’affaires en Russie?
Comment éviter le refus du visa d’affaires en Russie?
Pour aider nos voyageurs à éviter le refus du visa d’affaires pour la Russie, nous en avons analysé les principales raisons et vous invitons à découvrir quelques points à prendre en compte avant le dépôt de votre demande de visa pour la Russie.