L’île de Kiji

Église de la Transfiguration du Seigneur

Quelques notes d’histoire…

La légende raconte que l’île fut nommée « Kiji » en référence au « Kijat » carélien, un ensemble de jeux réalisés lors des fêtes populaires. Kiji, surnommée « la Perle de la Carélie », est célèbre pour son musée ethnographique à ciel ouvert qui rassemble d’anciennes maisons de campagne typiques ainsi que d’autres chefs-d’œuvre architecturaux en bois provenant de toute la Carélie. Au fil des années, églises, chapelles, moulins, granges, forgeries et bania, datant pour la plupart de la fin du XIXe – début du XXe siècle, sont venus s’ajouter aux monuments déjà présents.

Quelques informations pratiques…

L’île de Kiji, située dans le nord du lac Onega, a une superficie de 7 km de long sur moins de 2 km de large.

Quelques curiosités à visiter…

  • Pogost de Kiji

    C’est un ensemble architectural qui comprend deux églises et le clocher entouré d'une seule clôture. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, l'église de la Transfiguration est l'édifice le plus remarquable du pogost de Kiji. Construite en bois de pin et de tremble, elle mesure 37 mètres de haut et est surmontée de 22 bulbes.

    La légende raconte qu’en 1714 un certain Nestor l’a érigée sans un clou, au seul moyen d’une hache, qu’il a ensuite décidé de jeter dans le lac.

    Érigée en 1764, l’église de l’Intercession de la Vierge fut construite avec beaucoup de sobriété afin de ne pas ternir l’image de celle de la Transfiguration. Elle dispose tout de même de neuf clochers et d’une ceinture dentelée. Outre embellir le monument, cette ceinture raffinée permet d’évacuer la pluie avant qu’elle ne ruisselle sur les murs en bois.

    Le clocher actuel date de 1863. Il remplaça l’ancien devenu trop vétuste. Au sommet du clocher se trouve un beffroi d'où on peut entendre la fameuse polyphonie des cloches dans tout le quartier de Kiji.

  • Maison du paysan Ochevnev

    Cette maison fut la première à rejoindre le musée ethnographique en 1951. Elle appartenait à une riche famille noble. Le bâtiment de 184 m2 est composé d’un logis et d’une grange. En effet, vu les conditions climatiques extrêmes que la Carélie connaissait, les paysans préféraient tout avoir à portée de main pour éviter de devoir braver le froid en hiver.

  • « Collier de Kiji »

    On appelle ainsi l'ensemble original des chapelles qui, comme un précieux collier, entourent l'île de Kiji. Ces chapelles des XVIIIe-XIXe siècles ont un charme particulier, amplifié par la nature environnante.

    Toutes les chapelles du « сollier de Kiji » sont situés sur des îles (à l'exception de la chapelle de Michael l'Archange, qui est inclus dans le musée-réserve de Kiji). Pour y arriver, vous devez louer un bateau.

  • Moulin à vent en bois

    C'est l'un des derniers moulins à vent conservé sur le territoire de Carélie. Dans ce moulin a deux étages, vous pourrez voir au rez-de-chaussée une caisse pour la farine ainsi qu’un dispositif régulant la mouture du grain et au premier étage une louche pour le grain et la meule de pierre. Ce moulin est en état de fonctionnement et toujours en activité.

Envie de découvrir la région de Carélie lors d’un voyage d’exception ? Consultez nos diverses offres de voyages en Carélie ses et alentours comme l’île de Kiji ou Solovki, l’archipel Valaam et bien d’autres. Vous avez hâte hâte de découvrir la Russie ? Nous vous proposons de la découvrir au fil de ses fleuves et de partir en croisière insolite au départ de Moscou ou de Saint-Pétersbourg.

Commander / Obtenir un renseignement:

Si vous êtes intéressés par un ou plusieurs de nos services, nous vous invitons à remplir un formulaire ou à nous contacter directement pour plus de renseignements.