Chasse aux aurores boréales en Russie : quand, où et comment?

Les aurores boréales en Russie: conseils pratiques pour les observer

Vous avez enfin décidé de franchir le pas et de vous rendre dans le grand nord russe afin d’observer ce magnifique phénomène des aurores boréales ? Russie Autrement vous dévoile aujourd’hui tous ses secrets pour une chasse aux aurores boréales inoubliable !

Le phénomène des aurores boréales est un miracle de la nature qui, afin de se réaliser, doit conjuguer divers éléments. Nous vous révélons le secret de ce spectacle lumineux ! Pour avoir la chance d’apercevoir ce splendide plafond zébré, sa formation dépend de la localisation géographique, de l’activité solaire, du temps, d’un air glacial mais requiert aussi un ciel parfaitement dégagé.

Qu’est ce qu’une aurore boréale ?

Qu’est ce qu’une aurore boréale ?

Taïmyr est une péninsule russe du nord de la Sibérie

Ce phénomène de stries colorées dans le ciel prend place dans des régions polaires, généralement proche des pôles. Ces régions agissent telles des aimants qui cherchent à attirer les particules solaires. Une fois que ces dernières atteignent l’ionosphère, elles s’embrasent et laissent place à de magnifiques dégradés de couleurs. Portées par des teintes de différentes couleurs, qu’elles soient vertes, bleues, violettes ou rouges, les aurores boréales sont toujours un spectacle époustouflant qui ne laisse aucun de ses spectateurs indifférents ! Les couleurs des aurores polaires dépendent de leur composition en terme de molécules.

La meilleure période pour admirer les aurores boréales

La meilleure période pour admirer les aurores boréales

Les aurores boréales à Vorkouta, dans le Grand Nord russe

La période idéale qui vous permettra d’apercevoir ce miracle de la nature s’étend de fin septembre à mars. Cette période est liée à votre choix de destination : plus vous vous rendrez proche du cercle polaire, plus vous aurez de chance de les admirer durant toute cette période, à l’inverse, si vous choisissez une destination sud du cercle polaire, alors il vous faudra privilégier la période la plus hivernale.

Nous vous révélons que les aurores boréales connaissent un pic d’activité les jours proches des équinoxes en septembre et en mars, plus précisément autour du 21. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons de suivre les prévisions météorologiques des professionnelles.

Comment se préparer aux aurores boréales ?

  • Pour voir vos chances d’admirer les aurores boréales augmentées, n’ayez pas peur de rester éveiller entre 22h et 3h du matin ! En effet, c’est lors de cette période nocturne que les aurores boréales se révéleront sous leur meilleur profil. Assurez-vous tout de même de la clarté du ciel et de l’absence de nuages afin que la scène soit idyllique.
  • Malheureusement, plusieurs facteurs peuvent réduire votre chance de les apercevoir. En effet, non seulement de mauvaises conditions climatiques peuvent diminuer les effets des aurores boréales, mais aussi l’éclairage nocturne des villes. Nous vous conseillons dès lors de vous éloigner des grandes villes pour rejoindre les petits villages ou bien vous éloigner au plus de ces villes. Cette dernière option suppose néanmoins la possession d’un moyen de transport.
  • N’oubliez pas de vous munir de vêtements chauds, car les nuits proche du cercle polaire sont froides, même très froides ! Les températures atteignent généralement les -15 degrés, mais peuvent parfois être encore plus froides. Toutefois, lorsque vous apercevrez la magie des aurores polaires, vous serez envahi par une vague d’émerveillement qui vous fera oublier l’air gelé. Si vous avez la possibilité de vous munir de bois, alors n’hésitez pas à allumer un petit feu et de vous réchauffer en attendant de vous extasier devant le tableau qui s’offrira à vous.
  • Comment se préparer aux aurores boréales ?

    Narian-Mar est le centre administratif du district autonome de Nénétsie

  • Une fois que le spectacle aura commencé, vous n’aurez qu’une seule envie : immortaliser ce moment féerique ! Pour cela, munissez-vous d’un appareil photo de qualité et d’un trépied. Si vous êtes plutôt amateur dans l’art de la photographie, alors votre smartphone sera tout autant suffisant !
  • Si vous possédez un moyen de transport personnel sur place, il est préférable que vous avertissiez un membre de la sécurité, de votre hôtel par exemple, de votre balade nocturne et de votre itinéraire. Non seulement ce dernier pourra vous conseiller, mais surtout vous venir en aide si, par mégarde, vous vous égarez ou si vous tombez en panne. Si vous décidez donc de cette sortie nocturne, n’oubliez pas de vous munir d’un GPS, et même, si vous en disposez, d’un traceur GPS, qui relié à un smartphone, transférera vos données de géolocalisation et vous indiquera au mieux comment vous rendre d’un point à un autre.

Les meilleurs spots pour admirer les aurores boréales

C’est au-delà du Cercle polaire que vous aurez le plus de chance de voir les aurores boréales. Par chance, le cercle polaire traverse une grande partie du nord de la Russie, d’ouest en est. Nous vous faisons part des plus belles villes dans lesquelles vous pourrez tenter d’assister à cette scène nocturne.

Mourmansk

Teriberka est connu pour avoir accueilli le tournage des scènes du film « Léviathan » d’Andrey Zvyagintsev

Teriberka est connu pour avoir accueilli le tournage des scènes du film « Léviathan » d’Andrey Zvyagintsev

Située sur la péninsule de Kola, Mourmansk est la plus grande ville au-delà du cercle polaire arctique. Ce territoire est connu pour son peuple sami (peuple lapon) et ses traditions, puisqu’il est possible de visiter ses villages traditionnels. Si vous décidez de vous installer à Mourmansk lors de votre prochaine chasse aux aurores boréales, nous vous conseillons vivement de vous retirer dans les villages environnants, à au moins 50 kilomètres au-delà de la ville, afin que le ciel ne soit pas perturbé par les lumières nocturnes de Mourmansk.

Pourquoi ne pas vous rendre par exemple dans la bourgade de Teriberka, connue notamment pour avoir accueilli de nombreuses scènes du célèbre film russe « Leviathan ».

Bonne nouvelle : les nuits polaires à Mourmansk ne sont pas les plus froides, le thermostat atteint une moyenne de -10 degrés durant cette période. Si vous vous rendez d’octobre à avril à Mourmansk, vous aurez alors de grandes chances d’admirer des aurores boréales.

Pour en savoir plus sur la plus grande ville du Cercle polaire, n’hésitez pas à lire nos articles “Au-delà du Cercle polaire: Week-end à Mourmansk” et “Visite d’un village des Samis”.

Arkhangelsk

Les meilleurs spots pour admirer les aurores boréales

Les aurores boréales à Arkhanguelsk

Si vous n’êtes pas encore prêt à trop vous enfoncer dans le cercle polaire, alors la ville d’Arkhangelsk sera une très bonne option ! Ville moderne et dynamique du nord de la Russie, Arkhangelsk dispose également d’un riche centre historique et de maisons joliments décorées selon l’architecture en bois russe.

Bien que les aurores boréales peuvent être admirées depuis le centre-ville, nous vous recommandons de vous éloigner pour rejoindre les villages alentours, notamment le nord de la région.

L’hiver et les équinoxes d’automne et de printemps sont les périodes les plus avantageuses pour apprécier au mieux le phénomène.

La péninsule de Taïmyr

Cette option conviendra aux aventuriers qui n’ont pas peur de se mesurer au froid extrême mais qui recherche au contraire, une confrontation directe avec la nature sauvage !

Ce territoire se situe dans la partie la plus septentrionale de la Russie et la température en janvier atteint une moyenne de -31 degrés. Toutefois, vos chances d’admirer les fabuleuses aurores boréales en seront doubler et vos photos risquent fortement de faire des jaloux ! C’est à Taïmyr que vous aurez la possibilité d’admirer la plus large palette de couleurs étonnantes.

Iakoutsk

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir sa chasse aux aurores boréales

La Iakoutie est la plus grande et la plus froide région de toute la Russie

La république de Iakoutsk ou, communément appelée la Iakoutie, est la plus grande région de toute la Russie mais est aussi la plus froide ! En effet, la république dispose du village le plus froid au monde : la ville d’Oïmiakon, aussi appelée « pôle du froid » et on comprend pourquoi puisque les températures peuvent chuter jusqu’à-60 degrés durant l’hiver.

Narian-Mar

Cette ville située dans le district autonome de Nénétsie et dont les principales industries sont l’élevage de rennes, la pêche et le pétrole, se trouve par delà le cercle polaire. Les aurores boréales y sont nombreuses et sont souvent accompagnées d’ombres qui rendent le spectacle encore plus époustouflant ! Le début de l’automne semble être la période la plus propice pour admirer les aurores boréales.

Le massif des Khibiny

Khibiny est l'une des deux principales chaînes de montagne de la presqu’île de Kola

Khibiny est l'une des deux principales chaînes de montagne de la presqu’île de Kola

En raison de son altitude, cette région semble être l’une des meilleures pour admirer les aurores boréales. Pourquoi ne pas profiter de votre séjour pour lier observation des aurores boréales et pratiques d’activités uniques, comme faire de la motoneige, la pratique de la pêche sur glace, du chien de traineaux, ou encore rencontrer des rennes !

Vorkouta

La république des Komis n’est pas en reste en ce qui concerne la possibilité d’apercevoir des aurores boréales. Que vous vous rendiez à Vorkouta ou à Syktyvkar, la capitale, vous ne risquez pas d’être déçu.

Il est parfois possible d’admirer ce phénomène naturel en plein mois d’août ! Bien que cela soit possible, nous vous recommandons tout de même de vous y rendre durant la période la plus propice, à partir d’octobre et jusqu’en hiver, qui reste une valeur sûre. Préparez-vous aux températures hivernales qui descendent jusqu’à -20 degrés en moyenne.

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir sa chasse aux aurores boréales

  • “Maps.me”: en utilisant ce site vous trouverez à coup sûr votre direction et ce, même dans le grand nord. Il vous sera possible de localiser des restaurants, hôtels, cafés, stations d’essence, mais aussi toutes les curiosités et lieux culturel, les transports à proximité... Vous pouvez aussi télécharger l’application, laquelle fonctionne sans connexion internet, ce qui est un atout considérable car il vous faudra vous armer de patience si vous souhaitez trouver un point d’accès à internet lors de votre voyage en Arctique !
  • “Izmiran.ru”: si vous comprenez la langue russe, rendez-vous sur le site de l’institut du magnétisme terrestre, de l’ionosphère et de la propagation des ondes, il vous sera possible de mesurer l’activité solaire, afin de connaître le moment le plus opportun pour la quête des aurores polaires.
  • L’application “My Aurora Forecast” a été créée spécifiquement pour les aventuriers en quête d’expédition polaire et d’aurores boréales plus particulièrement. L’application utilise les prévisions de l’institut en géophysique de l’Alaska et vous permettra de savoir si vous aurez la chance ou non d’apercevoir des aurores boréales pour une période donnée, et quelles sont les conditions climatiques.
 

Chers lecteurs, vous êtes fin prêt pour partir à l’aventure de la chasse aux aurores boréales !

Si vous souhaitez lier tourisme et découverte à Mourmansk, que ce soit la pêche d’hiver ou la chasse aux aurores boréales, alors n’hésitez pas à vous rendre sur notre page https://www.russieautrement.com/cercle-polaire/