Le samovar, spéciali’thé de la Russie

Musée des samovars de Toula

Le thé fait partie intégrante de la culture russe. Et qu’est-ce qu’un bon thé russe sans un samovar ? Russie Autrement vous présente l’origine de cette boisson sacrée des Russes et de cet ustensile utilisé lors de la cérémonie du thé.

Selon la légende, ce sont les Cosaques qui, au XVIème siècle, ont découvert le thé lors d’une expédition en Chine. Selon des documents historiques, c’est sous le règne de Michel Ier que cette boisson est apparue en Russie pour la première fois. Sous Pierre Le Grand, un accord est signé entre l’Empire Russe et la Chine. En peu de temps, le thé s’importe largement en Russie et la Chine devient un des fournisseurs privilégiés.

Contrairement aux Japonais, aux Chinois ou encore aux Marocains, les Russes préfèrent le thé noir. Le « thé russe » est souvent aromatisé avec des agrumes (pamplemousse, orange, citron ou bergamote). Le moment du thé est avant tout un moment de partage, où l’on discute parfois longuement, en dégustant des friandises. Sur la table se trouve le samovar, objet qui sert à faire bouillir l’eau. Il est dit que le samovar a une âme puisqu’il se met à « chanter » lorsqu’il chauffe.

Suksun - le ville des samovars

L’origine du samovar est encore incertaine. Il semblerait que le premier appareil servant à faire bouillir ou préchauffer de l’eau soit apparu dans la Rome Antique. La fabrication du samovar moderne commence au XVIIIème siècle, dans la ville de Toula, située à 200 km au sud de Moscou, déjà renommée à l’époque dans le travail du métal. Vous trouverez aujourd’hui dans cette ville un musée consacré à l’histoire et au processus d’évolution de ces ustensiles. Des samovars originaux sont exposés, aux formes étonnantes et faits avec divers matériaux : du bois, de la vigne, de l’argile, du verre et même du sucre !

Suksun est une ville qui se situe non loin de Perm. Elle est connue pour avoir commencé la fabrication des samovars pratiquement en même temps que dans la ville de Toula. De ce fait, les deux villes sont en compétition pour le titre de « ville des samovars ».

Lors de votre voyage à bord du transsibérien, vous trouverez un samovar dans votre wagon, preuve que les Russes ne peuvent se passer de leur thé :) Le samovar peut être un excellent souvenir à ramener de votre séjour à Saint-Pétersbourg ou à Moscou. Il en existe de toutes les tailles, même des petits à insérer dans vos bagages déjà bien remplis. Quant à vos proches, ils seront ravis de recevoir du thé russe. Bonne dégustation !