Nijni Novgorod, ville hôte de la Coupe du Monde 2018

Nijni Novgorod, la ville de la basse Volga 

Située au confluent de la Volga et de l'Oka, Nijni Novgorod signifie « Nouvelle Ville Basse » car c'était la dernière ville russe à être construite aux abords du fleuve. 

Fondée en 1221 par le prince Vladimir, Nijni Novgorod était une cité fortifiée, peuplée de marchands et d'artisans et surtout l'un des centres politiques les plus importants de Russie. 

En 1932, la ville est rebaptisée Gorki en l’honneur de l’écrivain soviétique Maxime Gorki. Au cours de l'industrialisation soviétique des années 30, la ville devient un grand centre industriel. Plusieurs usines de construction de machines sont fondées y compris l'usine d'automobiles de Gorki, connu sous son acronyme GAZ. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Nijni Novgorod deviendra le premier fournisseur d’équipement militaire et ce qui lui vaudra d'être bombardé  régulièrement.  

En 1985, le troisième métropolitain de la Russie et le dixième de l’URSS y est inauguré. Après la dislocation de l'URSS en 1991, la ville reprit son nom initial. Avec plus d'un million d'habitants, c'est la cinquième plus grande ville de Russie derrière Moscou, Saint-Pétersbourg, Novossibirsk et Iekaterinbourg.

Climat 

Nijni Novgorod est soumise au climat continental comme la majeure partie de la Russie centrale. La température moyenne en juin est de 18˚C. Les températures chutent à 11˚C la nuit et peuvent atteindre jusqu’à 23˚C la journée.

En juillet, la température maximale est de 26˚C et la température minimale de 14˚C pour une température moyenne de 20˚C. 

En été, les précipitations sont, pour la plupart du temps, associées à des orages et peuvent être accompagnées de fortes rafales de vent. 

Transports 

La ville est un important noeud de communication qu'il s'agisse du transports routiers, fluviaux ou ferroviaires. L’autoroute de la Volga, reliant Moscou à Kazan et Oufa, traverse la ville. La ville est dotée d’un aéroport situé à 14 kilomètres au sud-est de Nijni Novgorod qui est relié à la ville par le métro et le bus n°11. La gare Nijni Novgorod – Moscou est une importante gare sur le transsibérien. La ville dispose de la plus longue télécabine d'Europe qui relie Nijni Novgorod à la ville de Bor, située sur la rive gauche de la Volga 

Pour plus d’informations sur le transport à Nijni Novgorod et principalement les différentes façons de vous rendre à l’aéroport, au stade ou au centre-ville, rendez-vous dans la rubrique «Déplacements». 

Stade de Nijni Novgorod 

Dans le cadre du Mondial 2018, le stade de Nijni Novgorod accueillera quatre matchs de phase de groupes, un huitième et un quart de finale. Ce stade de 45 000 places, situé au confluent de la Volga et de l’Oka, offre un cadre pittoresque d’où s’ouvre une vue panoramique sur la ville et son kremlin. 

Le chantier, qui est proche des quartiers historiques de la ville, a débuté en 2015. Selon la conception des architectes, le stade doit être sobre mais reconnaissable et doit être en parfaite harmonie avec la nature de la Volga. 

Après le Mondial 2018, le stade accueillera les matchs du FC Olimpiets, le club local de Nijni Novgorod. 

Les incontournables de Nijni Novgorod 

  • Le kremlin de Nijni Novgorod

    Berceau de la ville, le kremlin de Nijni Novgorod est la partie la plus ancienne de la cité et fait la fierté des Nijégorodiens.

    Construit entre le XIe et le XIIIe siècle, il fut reconstruit au XVIe siècle par des architectes italiens venus de Moscou. Cette forteresse en brique rouge n'est d'ailleurs pas sans rappeler celle de la capitale russe. Le kremlin, muni de treize tours, est perché sur une colline surplombant la ville et la confluence de la Volga et de L’Oka, offrant ainsi une vue magnifique à tous ses visiteurs.

    La cathédrale de l'Archange Michel, construite en pierre blanche en 1359 et restaurée en 1631, est le seul édifice religieux du kremlin à avoir traverser les siècles. C'est ici que repose Kouzma Minine, héros national russe qui souleva Moscou contre les Polonais et permit ainsi aux Romanov de s'installer sur le trône.

    Parmi les constructions les plus récentes, on peut citer la Maison des Soviets, bâtie sur l’emplacement de la cathédrale de la Transfiguration détruite par les soviétiques dans les années 20. Héritage du style constructiviste, aujourd’hui, ce bâtiment est le siège de la douma et de l’administration de la ville. À proximité de celle-ci se trouve l’ancienne Maison du gouverneur (1837-1841), qui aujourd’hui héberge le musée d’Art de Nijni Novgorod. L’obélisque dédié en l’honneur de Minine et Pojarski (1828) et la flamme éternelle à la mémoire des victimes de la Grande Guerre Patriotique (1965) se situent à l’intérieur de l’enceinte du kremlin.

    Le kremlin de Nijni Novgorod est la résidence principale du maire, du gouverneur de la région et du représentant plénipotentiaire du président de la Fédération de Russie dans le district fédéral de Privoljié. 

  • L’église de la Nativité-de-la-Vierge

    Édifiée en 1701, l’église fut brûlé alors qu’un incendie se fut déclaré dans le temple. La nouvelle église fut construite entre 1807 et 1812 dans un style qui lui est propre par la femme du marchand Stroganov, d’où vient son second nom – l’église Stroganov.

    Brûlée à plusieurs reprises, le bâtiment a connu de nombreuses restaurations jusqu'à ce que le pouvoir soviétique décide de la détruire en 1913. Heureusement, l’abbé Sergy Veysovo parvint à la sauver en recueillant des documents historiques cachés dans les archives pour démontrer l’importance culturelle du baroque Stroganov. Aujourd’hui, cette église bariolée est l’un des meilleurs exemples du style Stroganov et un musée de l’athéisme y a été installé. Vous apprécierez ses sculptures en pierre blanche, son élégant clocher et ses dômes recouverts d'écailles colorées.

  • La cathédrale Saint-Alexandre-Nevski

    Avec ses 87 mètres de hauteur, la cathédrale Saint-Alexandre-Nevski de Nijni Novgorod est la troisième plus haute cathédrale de Russie derrière la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou et la cathédrale Saint-Isaac à Saint-Pétersbourg.

    La construction du bâtiment débuta pendant la seconde moitié du XIXe siècle. Achevée en 1881, la cathédrale fut solennellement consacrée en présence de l'empereur Alexandre III et de sa femme.

    La cathédrale a été laissée à l'abandon pendant la période soviétique. Pendant l’hiver 1930, toutes les décorations et ornements en bois de la cathédrale ont été utilisés pour chauffer les maisons. Toutefois, les fidèles ont réussi à sauvegarder quelques icônes, y compris l'icône de la Mère de Dieu et la Vrai Croix.

    Aujourd’hui, la cathédrale Saint-Alexandre-Nevski est de nouveau l'une des églises principales de la ville. Située à la confluence de la Volga et de l'Oka, elle renferme une très belle collection d'icônes en bois, sculptées et peintes.

  • Le monastère de l’Ascension Petcherski

    Dominant la Volga, le monastère de l’Ascension Petcherski est l’un des plus anciens couvents orthodoxes pour les hommes. Selon l’histoire, le monastère fut fondé entre 1328-1330 par un moine venu de la laure Petchersk, ou des Grottes de Kiev. Peu de temps après, ce monastère devint le centre spirituel de la principauté de Nijni Novgorod et de Souzdal et connut son apogée au XVIe siècle, mais en 1597, le bâtiment fut entièrement détruit par l’effondrement d’une montagne. La même année, on y construisit à sa place l’église de la Transfiguration tandis que la construction d’un nouveau monastère commença en amont de la Volga.

    Aujourd’hui, quatres églises se trouvent dans l'enceinte du monastère dont la spectaculaire cathédrale de l'Ascension avec ses peintures murales et son iconostase bâtie vers 1630. L’église dispose d’un clocher à pavillon qui s’est incliné depuis sa construction. 

  • Le musée de l’histoire et de l’artisanat de la région de Nijni Novgorod

    Avec sa façade peinte dans un style « khokhloma » et ses ornements folkloriques russes, ce musée est reconnaissable de loin. Le musée présente au public plus de 4 000 œuvres d’art et d’artisanat local des maîtres de la région de la Volga. Peinture sur bois, sculpture sur métal, céramique, tissage, joaillerie, verrerie, jouet folklorique et costume traditionnel, vous trouverez tout dans ce musée. L’architecture traditionnelle russe (isba, l'église de campagne et bien d’autres encore) est représentée dans chaque salle.

    Au rez-de-chaussée du même immeuble, est installée la plus grande boutique de souvenirs de la ville avec plus de 65 000 marchandises provenant de toute la Russie. 

  • La foire de Nijni Novgorod

    La vitrine commerciale de l’Empire russe, la foire de Nijni Novgorod était autrefois l’une des plus populaires foires de l’Europe et attirait non seulement des commerçants européens mais aussi des marchands venant de Chine, d’Inde, d’Asie centrale ou encore d’Iran. 

    Situé sur la rive gauche de la Volga à côté du monastère Saint-Macaire, la foire a été établie par les princes moscovites au milieux du XVIe siècle pour concurrencer la foire de Kazan. Largement connue sous le nom de «Foire de Saint-Macaire», elle a été brûlée lors d’un incendie en 1816 et a été déplacé sur la rive gauche de l’Oka.

    Complètement reconstruite, la foire a connu son apogée dans la seconde moitié du XIXe siècle lors de l’ouverture de la cinquième ligne de chemin de fer Moscou Nijni Novgorod dans l’Empire russe. La foire était si importante pour l’économie du pays qu'elle représentait la moitié des exportations de marchandises russes.

    Économiquement, la Première Guerre mondiale a beaucoup influencé la foire qui continuait à fonctionner jusqu’aux années 20.

    Aujourd'hui, les anciens pavillons de la foire abritent un centre d’exposition intitulée «La Russie est mon histoire».  

  • La promenade sur le quai Verkhne-Volojskaya

    Nijni Novgorod regorge d'endroits atypiques, appelant à la balade et à la flânerie. Le quai Verkhne-Volojskaya est un endroit calme et reposant où vous pourrez admirer non seulement la vue sur la Volga, mais aussi l'architecture des anciens bâtiments qui lui font face. Étant l’une des principales rues de Nijni Novgorod, le quai commence à la place de Minine et Pojarski, la principale place de la ville, et finit sur la place Sennaya.

    La quai est bordée d’édifices du XIX et XXe siècles aux différents styles d’architecture. Aujourd’hui, le musée de l’art d’État, la maison de Sirotkin est l’un des meilleurs exemples de l’architecture de la période prérévolutionnaire en Russie.

    Un autre bâtiment représentatif dans le style du palazzo italien est la maison du marchand Roukavichnikov construite par l’artiste et architecte russe Piotr Boïtov.

    Fondé en 1852, sous l’ordre de l’impératrice Maria Alexandrovna, l’institut Mariinsky était le premier établissement d’enseignement destinée principalement aux jeunes filles de la noblesse.

    Au croisement avec la rue Semachko, se trouve la Maison des cheminots construite dans les années 30. Ce bâtiment de sept étages est l’exemple type du style stalinien tandis que sa façade est enrichie de décoration en stuc mêlant la Renaissance italienne et le classicisme russe.

  • L’escalier Tchkalovskaya

    De la terrasse d’observation, près du monument de Tchkalov, vous pourrez utiliser le plus long escalier de Russie pour descendre jusqu'à l’Oka. L’escalier a été construit en forme de huit, compte 560 marches au total et a été nommée en l’honneur de l’aviateur soviétique Valeri Tchkalov.

    Aujourd’hui, l’escalier de Tchkalov est l’un des incontournables de la ville. On y organise des compétitions sportives dont la plus populaire est la course à pied. Ne manquez pas l’occasion de vous rendre tout en haut de cet escalier pour admirer la vue imprenable sur le Kremlin et la rivière.

  • La flânerie sur la rue Bolchaïa Pokrovskaïa

    Considéré comme un analogue de l’Arbat à Moscou, la rue piétonne Bolchaïa Pokrovskaïa est un endroit idéal pour se promener à Nijni Novgorod. Formée à la fin du XVIIIe siècles, cette rue était celle de la noblesse locale jusqu’en 1917.

    Entièrement reconstruite et pavée en 2004, de diverses sculptures en bronze ont été installées des deux côtés de la rue. Bordée de bâtiments aux styles variés reflétant la richesse architecturale de la ville, vous pouvez y faire également du shopping ou une pause gourmande dans un café ou restaurant local. 

Commander / Obtenir un renseignement :

Si vous êtes intéressés par un ou plusieurs de nos services, nous vous invitons à remplir un formulaire ou à nous contacter directement pour plus de renseignements.